Tunisie : le Parlement approuve le remaniement ministériel du Premier ministre

Le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed. Photo : AFP

NEWSROOM (ADV) – Le parlement tunisien a approuvé lundi un remaniement ministériel proposé par le Premier ministre Youssef Chahed, dans un contexte de crise politique et économique, rapportent des médias locaux.

L’approbation est largement perçue en Tunisie comme une victoire de M. Chahed sur ses opposants politiques, dont son parti Nidaa Tounes, qui a exigé qu’il se retire.

M. Chahed a nommé 10 nouveaux ministres la semaine dernière dans un remaniement ministériel qui, espère-t-il, injectera du sang frais dans son gouvernement.

Les portefeuilles tels que les finances, les affaires étrangères et les ministères de l’Intérieur étaient inchangés.

Les législateurs ont voté en faveur de ce remaniement, donnant au Premier ministre, le soutien nécessaire pour poursuivre les réformes économiques.

“Depuis deux ans, nous travaillons sous les bombardements aléatoires de tirs amis”, a déclaré Youssef Chahed dans un discours prononcé devant le Parlement.

“Nous n’avons pas trouvé de soutien politique dans les réformes et dans la lutte contre la corruption, ce n’est plus possible car nous voulons plus de clarté pour avancer dans la relance de l’économie et la résolution de la crise politique”, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a été impliqué dans un différend avec le chef du parti, Hafedh Caid Essebsi, qui est également le fils du président, et a accusé Chahed de ne pas avoir réussi à faire face à la forte inflation, au chômage et à d’autres problèmes.

“Ce remaniement constitue un coup d’Etat contre le parti vainqueur aux élections de 2014 … Chahed n’a pas consulté Nidaa Tounes au sujet de ce remaniement”, a déclaré Sofian Toubel, un responsable de Nidaa Tounes.

La Tunisie est saluée pour sa transition démocratique depuis 2011, mais le pays Nord-africain est depuis frappé par une crise économique.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV)