Amilcar Cabral : la voix d’une Afrique libre

Timbre à l'effigie d'Amilcar Cabral. Photo : RDA

ar en

NEWSROOM (ADV) – Amilcar Cabral fait partie de ces hommes qui ont marqué l’histoire de l’Afrique au delà même de celle de leur pays. Dans la liste des grands noms, Amilcar a trouvé sa place auprès de Lumumba, de Nkrumah, de Samory Touré ou de Sankara. C’est tout le monde lusophone africain (Guinée-Bissau, Cap-Vert, Angola, Mozambique et São Tomé) qui lui doivent leur éveil vers l’indépendance.

Amílcar Cabral est né en Guinée portugaise (à Bafatá) en 1924 de parents originaires du Cap-Vert. Il part étudier l’agronomie à Lisbonne où il demeure jusqu’en 1952. Il y côtoie des militants de la libération des colonies africaines de l’empire colonial portugais. Certains de ces militants deviendront des meneurs de la lutte indépendantiste en Afrique lusophone, occidentale et australe, tels Mario de Andrade, Agostinho Neto, Viriato da Cruz (qui deviendra le Premier secrétaire du MPLA) tous les trois en Angola,Eduardo Mondlane (fondateur du Frelimo, Mozambique), Marcelino dos Santos et Vasco Cabral.

Retour sur l’exceptionnel vie de ce révolutionnaire africain.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr