Nigeria : la fièvre de Lassa revient et fait une centaine de victimes

Un médecin donne des médicaments contre la fièvre de Lassa, au Nigeria. Photo : Reuters

NEWSROOM (ADV) – Le Nigeria a confirmé jeudi qu’au moins 143 personnes étaient décédées cette année de la fièvre de Lassa, une maladie endémique dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.

Citant des données réunies de janvier à novembre, le Centre de contrôle des maladies du Nigeria (NCDC) a indiqué que 3 016 cas suspects avaient été répertoriés sur cette période.

Parmi ces cas suspects, 559 cas de fièvre de Lassa ont été confirmés, et 17 autres sont considérés comme des cas “probables”, tandis que 2 440 cas se sont finalement avérés négatifs.

Chimezie Anueyiagu, porte-parole du NCDC, a déclaré à la presse à Abuja que le taux de mortalité confirmé de la fièvre de Lassa était pour le moment de 22,6 %.

Il a indiqué qu’un projet était à l’étude afin de réviser les protocoles actuels et de développer une stratégie pour lutter contre cette fièvre.

Le NCDC collabore avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour tenter de déterminer si le virus peut être transmis par d’autres animaux, a-t-il ajouté.

D’autres pays d’Afrique de l’Ouest, comme le Ghana, le Bénin, le Liberia et la Sierra Leone ont également signalé des cas de fièvre de Lassa cette année.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr