Algérie : le chef d’Etat-Major de l’armée demande un moyen “rapide et sûr” pour faire face à la crise politique

Le chef d'Etat-Major de l'armée algérienne et vice-ministre de la Défense, Ahmed Gaid Salah. Photo : DR

NEWSROOM (ADV) – Le chef d’Etat-Major de l’armée algérienne et vice-ministre de la Défense, Ahmed Gaid Salah, a appelé mardi à la recherche d’un “moyen rapide et sûr” pour faire face à la crise politique qui frappe le pays au milieu de manifestations de masse.

M. Gaid Salah a pris l’engagement en s’adressant aux troupes et aux responsables à la fin de sa visite dans la quatrième région militaire de la province d’Ouargla, à 800 km au Sud-est d’Alger, où il a surveillé les manœuvres militaires près de la frontière libyenne.

Il a déclaré que “toutes les perspectives possibles restent ouvertes afin de surmonter les dangers et de trouver une solution à la crise le plus rapidement possible, alors que le temps presse”.

“Pour atteindre ces objectifs, il faut de la patience, de la compréhension et le rejet de toutes les formes de violence afin de ne pas perturber le fonctionnement des institutions de l’État”, a-t-il fait savoir.

L’Algérie connaît depuis deux mois une crise politique provoquée par des manifestations de masse qui ont conduit à la démission de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika le 2 avril.

Mardi dernier, le parlement algérien a nommé Abdelkader Bensalah, président de la Chambre haute, président par intérim à la suite de la démission de Bouteflika.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr