La Guinée équatoriale en liesse après l’arrestation par les autorités tchadiennes de complotistes contre le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo

Andres Esono Ondo. Photo : DR

NEWSROOM (ADV) – Le département de la sécurité extérieure de Guinée équatoriale a informé ce samedi la population que le leader du parti politique Convergence pour la démocratie sociale (CPDS), Andres Esono Ondo a été détenu jeudi dans la région du Guera à 500 km de N’Djamena, la capitale de Tchad, accompagné par le leader de l’UNDR, principal parti politique d’opposition du Tchad, Saleh Kebzabo.

D’après une note de presse du ministre de la sécurité extérieure de Guinée équatoriale, Juan Antonio Bibang Nchuchuma, lue dans les médias d’état, “l’objectif du voyage du leader de CPDS au Tchad avait comme unique but, l’acquisition des armes, munitions et terroristes pour commettre un coup d’état en Guinée équatoriale avec le financement étranger”.

Le même ministre de la sécurité doit se rendre ce samedi au Tchad, il sera porteur d’un message du président de Guinée équatoriale à son homologue Idriss Déby, selon une source proche de la présidence équato-guinéenne.

Malabo indique par ailleurs que “pour perpétrer ce coup d’Etat, Andres Esono Ondo a contacté le leader du principal du parti de l’opposition du Tchad, Saleh Kebzabo qui s’est chargé de faciliter le plan pour l’acquisition des armes, munitions et recrutement des terroristes”, selon la même note de presse.

© Bur-csa – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr