Ghana : des éco-artistes se mobilisent pour protéger l’environnement naturel

Des Ghanéens s’engagent à protéger l’environnement naturel. Photo : DR

NEWSROOM (ADV) – Les plus grands artistes contemporains ghanéens se joignent pour lutter contre la dégradation de l’environnement dans le pays.

S’adressant lors de l’exposition 2019-West Africa Eco-arts en cours, la directrice exécutive de la Fondation Kali Etch, Naa Obeye, a souligné la nécessité d’inclure les gens dans la lutte pour la restauration de l’environnement naturel.

L’exposition, qui dure environ un mois, cherche à inspirer les citoyens ordinaires à partager leurs réflexions sur les questions environnementales.

>>> À LIRE AUSSI – Le Ghana s’engage à restaurer son environnement naturel

L’artiste écologique Livingstone Amoako utilise des coquilles d’escargots, de tortues et d’autres créatures en coquillages pour faire la lumière sur les dommages causés par les activités humaines à l’environnement.

“Il y avait beaucoup d’escargots dans le sud du Ghana, mais maintenant que les forêts n’existent plus, elles disparaissent également”, a-t-il déclaré.

Il a exhorté toutes les personnes à travers le monde à travailler ensemble pour préserver l’écosystème de prospérité.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr