Algérie : Abdelkader Bensalah nommé officiellement président par intérim

Abdelkader Bensalah, président algérien par intérim. Photo : AFP

Alger, Algérie (ADV) – Le parlement algérien réuni en ses deux chambres ce mardi 09 avril, a constaté la vacance du poste du président de la République, après la démission de Abdelaziz Bouteflika le 02 avril, suite à six semaines de contestations populaires.

Les 453 membres du Conseil de la nation et l’Assemblée populaire nationale, ont pris acte de la déclaration de vacance définitive du poste du président de la République.

En vertu des dispositifs de la loi 102 de la Constitution algérienne relative à la vacance du poste présidentiel, le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, est devenu chef de l’Etat pour une période de 90 jours.

Né en 1941 dans la wilaya de Tlemcen (Ouest du pays), Abdelkader Bensalah était ambassadeur en Arabie saoudite et auprès de l’Organisation de la conférence islamique, puis président du Conseil national de transition lors de la décennie noire qu’a traversé le pays pendant les années 1990, avant d’être nommé en 2002, président du Conseil de la nation.

Abdelkader Bensalah est fortement contesté par les manifestants algériens, le considérant « proche de Bouteflika).

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr