Le Cameroun organise un Festival international pour marquer le retour de la paix et de la sécurité

Le Festival Tokna Massana. Photo : DR

NEWSROOM (ADV) – Le Cameroun a accueilli vendredi un Festival international des arts et de la culture surnommé Festival Tokna Massana pour marquer le retour de la paix et de la sécurité dans la région du Grand Nord frappée par le terrorisme.

Le festival, qui dure toute une semaine, rassemble des participants de la tribu des Massa au Cameroun et du Tchad voisin, qui présentent leur nourriture traditionnelle, leurs danses, leurs rites, leurs vêtements et autres produits dans la ville frontalière de Yagoua.

Pour le peuple Massa qui organise l’événement, le Festival est une indication claire de son amour pour la paix et l’unité.

“Le peuple Massa est un groupe ethnique localisé au Cameroun et au Tchad. Nous avons été divisés en différents pays par des politiciens, mais nous savons que nous sommes un peuple avec une culture”, a déclaré Robert Moussandi, l’un des organisateurs de l’événement.

Le ministre des Arts et de la Culture du Cameroun, Pierre Ismael Bidoung Kpwatt, qui a présidé le festival, a déclaré que le jamboree culturel est une véritable mesure de la paix et de l’intégration régionale.

“Le Cameroun est déterminé à renforcer le développement et l’intégration à travers la culture dans le but de devenir une économie émergente d’ici 2035. Ce Festival offre une communion exceptionnelle entre le Cameroun et le Tchad”, a ajouté M. Kpwatt.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr