Hommage musical rendu au héros de l’indépendance du Cameroun Nyobé, tué par la France

Le chanteur Blick Bassy a rendu hommage au héros de l’indépendance du Cameroun, Ruben Um Nyobé. Photo : DR

NEWSROOM (ADV) – Ruben Um Nyobè est une figure emblématique de l’histoire de la résistance anticoloniale en Afrique. Défenseur de l’Indépendance du Cameroun natal, Nyobè a été tué par l’armée française en 1958, après quoi la France et ses alliés locaux ont cherché à l’effacer de la mémoire collective du pays.

Sur ce, dans son dernier album, le musicien camerounais Blick Bassy rend hommage à Ruben Um Nyobè, à ses réalisations et à sa lutte personnelle pour tenter de susciter un nouvel intérêt pour sa vie et ses écrits.

Pendant plusieurs décennies au Cameroun, il était impossible de prononcer publiquement le nom de Ruben Um Nyobè sans risquer d’être arrêté et emprisonné. Même ces dernières années, les autorités de ce pays d’Afrique centrale n’ont pas organisé de reconnaissance officielle ni d’hommage à ce symbole de la lutte nationale pour l’indépendance. Le musicien camerounais Blick Bassy a rendu hommage à Ruben Um Nyobè dans son quatrième album intitulé 1958, en référence à l’année de la mort de cette figure majeure de l’indépendance du Cameroun, assassiné par l’armée coloniale française.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr