Soudan : le président el-Béchir nomme sept nouveaux ministres

Le président soudanais, Omar el-Béchir. Photo : DR

NEWSROOM (ADV) – Le président soudanais Omar el-Béchir a publié lundi des décrets présidentiels en consultation avec le Premier ministre Mohamed Taher Aila nommant sept nouveaux ministres.

Selon les décrets, Rawda al-Haj a été nommée ministre de la Culture, Siddig Amir a été nommé ministre à la Chambre du gouvernement fédéral et Abu Huraira Hassan a été nommé ministre de la Jeunesse et des Sports.

Muawia Osman Khalid a également été nommé ministre d’État aux affaires étrangères, al-Sadig Mohamed Ali a été nommé ministre d’État aux Finances et à la Planification économique, Ali Omer al-Shareef Al-Hindi a été nommé ministre de la Justice d’État et Ahmed Ali Musa a été nommé ministre d’Etat auprès du ministère de l’Industrie et du Commerce.

Le 22 février, le président el-Béchir a dissous le gouvernement et proclamé l’imposition de l’état d’urgence afin d’apporter la paix dans le pays. En outre, il a promis de former un petit gouvernement avec des ministres qualifiés pour faire face aux difficultés économiques.

Cependant, le Premier ministre nouvellement nommé, Mohamed Taher Aila, a formé un «gouvernement de tâche» comprenant 21 ministres, secondés par 18 ministres d’État.

Le nouveau gouvernement comprend de nombreux anciens ministres, dont certains conservaient les mêmes postes ministériels que le ministre de la présidence Fadul Abdalla Fadul et le ministre des Affaires étrangères El-Dirdeiry Mohamed Ahmed.

En outre, d’autres ont changé leur portefeuille comme Bushara Gumaa Aru, nommé ministre de l’Intérieur après avoir été ministre de l’Information.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr