Le Ghana s’intéresse de plus en plus à faciliter les investissements dans le pays

Le vice-président Mahamudu Bawumia. Photo : DR

NEWSROOM (ADV) – Le Ghana intensifie ses efforts pour faire de ce pays un lieu plus propice aux affaires, a déclaré lundi le vice-président Mahamudu Bawumia.

Ces efforts ont été réalisés conformément au rapport Doing Business du Groupe de la Banque mondiale au cours des neuf derniers mois, a déclaré M. Bawumia lorsqu’une équipe multisectorielle de plusieurs agences gouvernementales a présenté un plan de réforme aux principales parties prenantes.

“Ces réformes sont une nouvelle preuve de la volonté du gouvernement de lever les obstacles qui empêchent depuis longtemps les entreprises ghanéennes de réaliser tout leur potentiel”, a ajouté M. Bawumia.

“Notre objectif est de libérer l’esprit d’entreprise ghanéen et d’ouvrir nos portes au monde”, a-t-il affirmé.

Les réformes du Ghana, selon le vice-président, couvrent de nombreux aspects des activités commerciales ainsi que de nombreux secteurs, tels que la création d’entreprise, l’obtention de permis de construire, l’obtention de l’électricité, les échanges transfrontaliers et la résolution des cas d’insolvabilité.

Le groupe de la Banque mondiale comprend cinq organisations internationales qui accordent des prêts à effet de levier aux pays en développement. Son rapport Doing Business fournit des mesures objectives pour la réglementation des affaires au niveau sous-national. Le Ghana s’est classé au 114ème rang du rapport publié en novembre 2018.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr