Ethiopie : aucun des passagers du vol d’Ethiopian Airlines n’a survécu

Le crash d’Ethiopian Airlines. Photo : Twitter/AJ+

NEWSROOM (ADV) – Un avion d’Ethiopian Airlines s’est écrasé peu après avoir décollé de la capitale Addis-Abeba dimanche matin à l’heure locale, tuant les 157 passagers à bord. Le choc a plongé le monde dans le chagrin.

Ethiopian Airlines “a décidé de mettre à la terre toute sa flotte de B-737-8 MAX, à compter du 10 mars 2019, jusqu’à nouvel ordre”, a annoncé la compagnie sur Twitter, ajoutant qu’elle ne connaissait pas encore la cause de l’accident.

La Chambre des représentants du peuple éthiopienne a déclaré un jour de deuil national pour les victimes de cet accident tragique, a annoncé dimanche le bureau du Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a été profondément attristé par la perte tragique de vies dans l’accident d’avion, a déclaré dimanche Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général. “Il transmet ses sincères condoléances et sa solidarité aux familles et aux proches des victimes … ainsi que ses sincères condoléances au gouvernement et au peuple éthiopien”, a déclaré M. Guterres sur son compte twitter.

L’avion Boeing 737-800 MAX, n’est en service que depuis quatre mois et il a effectué plus de 1 200 heures de vol jusqu’à dimanche. En route vers Nairobi, la capitale kényane, l’avion s’est écrasé autour de la ville de Bishoftu, à environ 45 km de la capitale éthiopienne, Addis-Abeba.

Parmi les victimes, 32 sont originaires du Kenya, 18 du Canada, neuf d’Éthiopie, huit de Chine, d’Italie et des États-Unis, sept de la France, six d’Égypte, deux du Maroc, deux de la Russie et plus de 20 autres pays.

Le Kenya a envoyé une équipe en Éthiopie pour s’occuper des conséquences de l’accident. Son gouvernement se concentrait davantage sur le bien-être des parents et des amis des victimes qui se trouvent à proximité de l’aéroport, a déclaré dimanche James Macharia, secrétaire du Cabinet chargé des transports et des infrastructures.

Boeing a annoncé dimanche avoir retardé le déploiement de son nouvel avion 777X, prévu pour le 13 mars. L’avion à fuselage large, selon le site officiel de Boeing, sera le plus gros et le plus efficace des biréacteurs au monde.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr