Tunisie : 11 bébés morts dans une maternité et le ministre de la Santé démissionne

Le ministre tunisien de la santé Abdel Raouf El-Sherif. Photo: DR

NEWSROOM (ADV) – Les nouveau-nés ont perdu la vie à la maternité de la Rabta, qui fait partie d’un important complexe hospitalier de la capitale.

Le ministère de la santé a annoncé dans un communiqué publié sur sa page facebook, l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes réelles de la mort des bébés et situer les responsabilités.

Les autorités affirment que les résultats de l’enquête seront rendus publics.
Des mesures de prévention et de traitement ont été prises afin d’éviter d’autres victimes” et de “s’assurer de l’état de santé des autres bébés de la maternité”, précise le ministère dans son communiqué.

Ce matin, le Premier ministre tunisien, Youssef Al-Shahed, a annoncé qu’il acceptait la démission du ministre tunisien de la Santé à la suite du décès de 11 nourrissons au centre d’obstétrique et de néonatologie de l’hôpital Al-Ilaa à Tunis.

© Bur-csa – S.E – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr