Algérie : dans l’attente de l’avion présidentiel, la grève générale suivie dans plusieurs villes et les manifestations se poursuivent

Des manifestations pacifiques en Algérie. Photo: DR

« L’Algérie est chanceuse de son peuple et l’armée est chanceuse de son peuple. Le peuple a conscience des défis d’un monde sans pitié », chef d’Etat-major de l’armée algérienne.

Alger, Algérie (ADV) – La grève générale à laquelle ont appelé des anonymes et certaines organisations économiques ont eu dès la matinée de ce 10 mars, leur échos sur les citoyens algériens. Des images circulent sur les réseaux sociaux montrant des rues vides, des marchés et magasins fermés, des réseaux de transport gelés et des établissements désertés ou paralysés.

Plusieurs personnalités algériennes ainsi que nombreux internautes désapprouvent les appels à la désobéissance civile estimant qu’elle pourrait exposer le pays à une situation de perte de contrôle, voire au chaos.

De l’autre côté, la mobilisation populaire contre un cinquième mandant brigué par l’actuel président algérien Abdelaziz Bouteflika se poursuit dans plusieurs villes, conduites notamment par les étudiants et les lycéens.

Les étudiants défient la décision ministérielle prise hier, sur l’avancement des vacances universitaires de printemps du 10 mars au 04 avril, au lieu du 21 mars au 04 avril. Certains enseignants continuent de dispenser des cours et les étudiants se réunissent à l’intérieur comme à l’extérieur des universités.

Le général du corps armée, le chef d’État-major de l’Armée populaire algérienne Ahmed Gaid Salah, a affirmé aujourd’hui, lors d’un discours prononcé à l’école préparatoire aux études d’ingéniorat de la 1ère région militaire ( Blida), que “le peuple et l’armée ont une vision commune de l’avenir”.

« L’Algérie est chanceuse de son peuple et l’armée est chanceuse de son peuple. Le peuple a conscience des défis d’un monde sans pitié », s’est exprimé Gaid Salah. Et d’ajouter « les liens entre l’Armée et la population sont forts et spontanés”.

L’avion présidentiel à l’aéroport de Genève

L’avion présidentiel algérien se trouve actuellement au tarmac de l’aéroport de Genève en Suisse. Le cortège présidentiel a quitté cet après-midi l’Hôpital Universitaire de Genève en direction de l’aéroport, où il devrait se rendre à une destination non encore confirmée pour l’heure. Plusieurs sources parlent de l’aéroport militaire de Boufarik dans le sud d’Alger la capitale, mais sans certitude aucune.

A suivre…

© Bur-csa – A.H / N.W – De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr