RDC : Le mouvement citoyen Filimbi dénonce la disparition de l’un de ses membres à l’Équateur

provincial de l'Équateur, Chilassy Bofumbo. Photo: ADV

Équateur, RDC (ADV) – Dans un communiqué de presse rendu public ce samedi 09 mars 2019, le mouvement citoyen Filimbi dénonce la disparition de son Coordonnateur provincial de l’Équateur, Chilassy Bofumbo.

Selon ce mouvement citoyen, la disparition de Chilassy Bofumbo intervient après qu’il ait dénoncé dans les réseaux sociaux, l’augmentation des frais académiques à l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP/Mbandaka) où il est étudie.

“Cette dénonciation lui a valu une convocation par le secrétaire général académique de cet établissement Oscar Lowenga Wemboloke, le mardi 5 mars dernier”, souligne la cellule de communication de FILIMBI.

Depuis lors poursuit ce mouvement citoyen, l’activiste n’est plus rentré chez lui et n’a plus donné signe de vie.

“Il reste introuvable malgré les démarches entreprises par sa famille et ses camarades activistes”, précise la cellule Communication.

Tout en espérant le retrouver sain et sauf, le mouvement citoyen Filimbi en appelle à l’implication des autorités sécuritaires en vue de sa libération immédiate.

FILIMBI, qui signifie “coup de sifflet”, en swahili, l’une des quatre langues nationales de la République Démocratique du Congo, est un collectif, un mouvement citoyen congolais non partisan et non violent réunissant des citoyens, en particulier des jeunes (activistes, étudiants, artistes, entrepreneurs, cadres, etc.), mais également des organisations non partisanes (milieux associatifs, universités, etc.) qui partagent la vision du mouvement

© Bur-csa – S.E – De notre correspondante régionale Ndeye Magatte Kebe – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr