Algérie : des manifestations aux allures de joyeuses fêtes populaires

Des manifestations pacifiques en Algérie. Photo: DR

Alger, Algérie (ADV) – Les imposantes manifestations de ce 08 mars en Algérie contre un cinquième mandat du président algérien Abdelaziz Bouteflika, sont déjà décrites sur les réseaux sociaux comme les plus grandes de l’histoire de l’Algérie.

Elles sont aussi décrites comme les plus grandes « fêtes populaires » ou même « fêtes familiales » de l’histoire de ce pays. Et pour cause, la coïncidence de ces impressionnantes marches avec la Journée internationale des droits des Femmes, a vu la gente féminine algérienne rejoindre en masse, et plus que jamais les mouvements de contestations. Les femmes de tout âge et catégories sociales confondues étaient dans la plupart des cas, accompagnées de leurs enfants.

Marche des femmes et enfants en Kabylie

Les plus grandes places de la capitale telles que la Place Audin et la Grande Poste étaient pleines deux heures avant le début des manifestations prévues à 14 heures, soit après la prière de vendredi. Des familles entières rejoignaient le centre-ville drapées des couleurs nationales, au moment où d’autres continuaient d’accrocher les drapeaux aux fenêtres et aux balcons. Au même temps, les derniers fleuristes ouverts ce jour de week-end dans le pays, étaient encore pris d’assaut par les citoyens, principalement des femmes.



Bonne fête

Les « Bonne fête », fusaient de partout au passage des femmes, lesquelles ripostaient en youyous. Les youyous retentissaient également au passage des convois de polices et des automobiles des manifestants, comme pour dire que la fête cette fois-ci est globale. Elle est celle de l’Algérie !

Les forces de l’ordre sous les honneurs

Les manifestants algériens continuent depuis le premier jour des manifestations le 22 février, d’exprimer leur respect et leur fraternité envers les forces de l’ordre, comme il apparait sur cette vidéo prise à Alger centre, et dans laquelle on peut entendre : « Armée et peuple frères », puis on voit les applaudissements au passage des camions de police.

Solidarité et bonne humeur

Sur cette vidéo prise dans un quartier des hauteurs d’Alger, des familles jettent des bouteilles d’eaux aux manifestants, lesquels les recevaient avec des « Ouhé ! ».

v

Sur cette autre, des jeunes de la ville de Tlemcen (Ouest du pays), adoptent à leur rythme local, le slogan devenu symbole de la contestation : « Pas de cinquième mandat oh Bouteflika, même si tu ramènes tes brigades ».

© Bur-csa – A.H / N.W – De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr