Sénégal : deux morts dans des violences électorales

Des membres du mouvement anti-gouvernement «Y En A Marre» lors d'une manifestation. Photo : REUTERS

Dakar, Sénégal (ADV) – Deux personnes ont perdu la vie dans des violences électorales ce lundi 11 février à Tambacounda à l’est du pays.

En effet, un militant de la coalition « Benno Bokk Yakaar » du président sortant Macky Sall a succombé à ses blessures lors d’un affrontement avec les partisans d’Issa Sall candidat du Parti pour l’unité et le rassemblement (PUR).

La deuxième personne qui a trouvé la mort est un jeune conducteur de Jakarta. Il a été renversé par le bus transportant les journalistes embarqués dans le cortège de campagne du PUR.

Selon la presse locale, au moins deux personnes ont été « grièvement blessées » dimanche à Fatick, le fief du président Sall dans le centre-ouest du pays, à la suite de heurts entre partisans du pouvoir et du candidat Ousmane Sonko, une figure montante de l’opposition.

Des heurts entre militants du pouvoir et de l’opposition avaient également le 4 février fait au moins « quatre blessés graves » parmi les militants de M. Sonko à Saint-Louis (nord).

À travers un communiqué signé, le directoire de campagne du candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) a réagi sur le violent accrochage entre leur caravane et des militants de Benno Bokk Yaakaar et a décidé de suspendre sa campagne, pour l’instant.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondante régionale Ndeye Magatte Kebe – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr