L’Egypte condamne huit personnes à mort pour avoir tenté de tuer le président al-Sissi en 2014

Huit personnes condamnées à mort en Egypte. Photo : Al-Ahram

NEWSROOM (ADV) – Un tribunal militaire égyptien a prononcé lundi la condamnation à mort préliminaire de huit personnes reconnues coupables de tentative d’assassinat du président Abdel-Fattah al-Sisi et de l’ancien prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed bin Nayef, en 2014, rapportent des médias locaux.

Le tribunal a renvoyé les peines au grand mufti du pays pour son avis non contraignant, comme l’exige la loi égyptienne.

Le 6 mars, le tribunal a désigné une session pour prononcer les verdicts préliminaires des 292 accusés.

Ils ont été accusés d’avoir assassiné trois juges dans le Nord du Sinaï en mai 2016 et d’avoir attaqué la résidence de juges supervisant les élections législatives égyptiennes dans un hôtel du Nord-Sinaï, tuant deux policiers et un citoyen.

Ils ont également été accusés d’avoir organisé une attaque sur plusieurs fronts contre le siège du bataillon 101 de l’armée dans la ville d’Arish, dans le Nord du Sinaï, en janvier 2015, tuant 30 militaires.

Selon les enquêtes menées par le parquet de la sûreté de l’État, le premier attentat contre le président égyptien aurait eu lieu en 2014 alors qu’il effectuait un pèlerinage en Arabie saoudite.

La tentative, qui visait également le prince héritier saoudien Mohammed bin Nayef, impliquait des membres de cellules terroristes en Égypte et en Arabie saoudite.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr