La contribution du secteur minier du Botswana au PIB diminue

La diminution de la contribution du secteur minier au Botswana. Photo : Essentiel

NEWSROOM (ADV) – La contribution du secteur minier au produit intérieur brut (PIB) du Botswana est passée de 25% en 2008 à 18% en 2018, ont rapporté des médias locaux.

Le ministre des Finances et du Développement économique du Botswana, Kenneth Matambo, a présenté le budget 2019 du pays d’Afrique australe, expliquant que la contribution du secteur non minier dépassait de loin celle du secteur minier en 2018.

Au fil des années, le Botswana est passé de l’un des pays les plus pauvres du monde à un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure, en raison des revenus générés par la vente de ses ressources minérales, en particulier les diamants.

Toutefois, l’économie nationale du Botswana devrait s’effondrer du fait de la diminution des recettes provenant de la vente de diamants. L’économie nationale du Botswana devrait croître de 4,2% en 2019 en raison de l’incertitude des marchés mondiaux.

M. Matambo a déclaré que le déclin du secteur minier est conforme aux efforts du Botswana pour réduire la dépendance de l’économie sur le secteur minier, qui est sensible aux chocs externes.

“Il est nécessaire d’intensifier les efforts pour diversifier les exportations du pays et les sources de revenus du gouvernement. Les exportations de diamants continuent de dominer le compte commercial, tandis que les recettes minières et douanières représentent plus des deux tiers des recettes du gouvernement”, a affirmé M. Matambo.

La dépendance du pays à un ou deux produits ou sources majeurs présente un risque systématique, d’où l’engagement du gouvernement du Botswana à poursuivre ses efforts pour diversifier l’économie et ses exportations, a-t-il ajouté.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr