Le bloc parlementaire égyptien demande un amendement constitutionnel

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avec des législateurs égyptiens. Photo : Al-Ahram

NEWSROOM (ADV) – Une coalition de législateurs égyptiens a officiellement demandé dimanche au président du parlement de modifier la constitution égyptienne, ont rapporté des médias locaux.

Abdel-Hadi al-Qasabi, président de la coalition parlementaire pro-gouvernementale “Support Egypt”, qui contrôle une majorité de 350 sièges à la Chambre des représentants, a officiellement présenté la demande signée par un cinquième des 596 membres du parlement au président du parlement, Ali Abdel -Aal.

“Les amendements sont proposés dans le cadre de la préservation et du maintien des acquis de la constitution de 2014 grâce à davantage de garanties pour le renforcement des libertés”, a déclaré Qasabi un jour avant de présenter la motion.

Certains des amendements proposés visent à porter le mandat présidentiel de quatre à six ans.

L’article 140 de la Constitution égyptienne de 2014 limite la présidence à deux mandats consécutifs de quatre ans.

Les pétitionnaires estiment que huit ans ne sont pas suffisants pour que le président puisse faire face aux défis économiques et de sécurité du pays.

L’article 226 de la constitution dispose que “le président de la République ou un cinquième des membres de la Chambre des représentants peuvent demander l’amendement d’un ou de plusieurs articles de la Constitution”.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr