URGENT – CPI : Gbagbo et Blé Goudé libérés sous condition

L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Photo : DR

La Haye, Pays-Bas (ADV) – Les procureurs de la Cour pénale internationale (CPI) ont déclaré vendredi être prêts à accepter la mise en liberté de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, acquittés le 15 janvier dernier, à condition qu’il leur soit interdit de rentrer en Côte d’Ivoire.

L’audience s’est ouverte, vendredi 1er février au matin à 9h30 (heure locale, 8h30 GMT). La chambre d’appel se réunit pour statuer sur la libération de l’ex-président ivoirien et du leader des Jeunes patriotes, acquittés mais toujours en prison suite à un appel du procureur.

La défense et l’accusation sont tombés d’accord afin que les deux responsables politiques ivoiriens recouvrent la liberté dans l’attente d’un éventuel procès en appel. Toutefois, les deux parties s’opposent sur un point. 

L’accusation exige que cette mise en liberté soit soumise à de strictes conditions, telles que l’interdiction d’un retour en Côte d’Ivoire. 

La défense, de son côté, invoque les principes des droits de l’homme : une personne acquittée doit être immédiatement remise en liberté. 

Les avocats de l’ex chef d’État Laurent Gbagbo et son allié Charles Blé Goudé ont toutefois rappelé que leurs clients se sont déjà engagés à coopérer dans le cas où des conditions à cette libération devaient être posées.

© Bur-csa – A.H / DP-RC / De nos envoyés spéciaux – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr