420 enfants somaliens reprennent leurs études après que l’UA a rénové son école frappée par le terrorisme

Un écolier à Mogadiscio lors de la cérémonie pour célébrer la ratification par la Somalie de la Convention des droits de l'enfant. Photo : ONU

NEWSROOM (ADV) – La Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) a annoncé vendredi qu’elle avait achevé la rénovation d’une école détruite lors d’un attentat à la bombe il y a trois ans à Mogadiscio, permettant à plus de 420 enfants de reprendre leurs études.

Une attaque contre l’école primaire Dr. Qamar a contraint les enfants à abandonner leurs études, ce qui a poussé l’AMISOM à entreprendre des travaux de rénovation à la fin de 2018 afin de garantir le retour des élèves à l’école.

“La rénovation du bloc de six salles de classe facilitera l’accès à l’éducation pour des centaines d’enfants somaliens qui ont été touchés par les bombardements et leur permettra de poursuivre leurs études”, a déclaré Francisco Madeira, représentant spécial du président de la Commission de l’Union africaine pour la Somalie, a déclaré dans un communiqué publié à Mogadiscio.

L’école, créée en 2009, a été sérieusement endommagée lors de l’attentat-suicide, qui a conduit à sa fermeture en 2016.

Madère a déclaré que la construction et la rénovation d’écoles faisaient partie d’un programme de projets à impact rapide entrepris par l’AMISOM en vue de fournir des produits de première nécessité aux communautés et de contribuer à la stabilisation du pays.

“Pour faire en sorte que la population jeune croissante puisse apporter une contribution significative plutôt que de devenir une menace pour le pays, le gouvernement et les États membres fédéraux doivent veiller à ce que les enfants aient accès à l’éducation pour les aider à se préparer aux défis de l’édification de la nation” il a dit.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr