La Libye appelle les entreprises sud-coréennes à reprendre les projets suspendus

Le vice-Premier ministre libyen Ahmad Metig. Photo: Le Monde

NEWSROOM (ADV) – Le vice-Premier ministre libyen Ahmad M’etig a appelé ce mardi les entreprises sud-coréennes à reprendre les projets suspendus en Libye en raison des conditions de sécurité dans le pays, rapportent des médias locaux.

M. M’etig a fait ces remarques lors d’une réunion avec l’ambassadeur de la Corée du Sud en Libye, Choi Sung-Soo, à Tripoli, la capitale, où les deux responsables ont discuté de la coopération entre les deux pays.

Selon un communiqué publié par le Bureau d’information et de communication du Premier ministre, M. M’etig a exhorté les entreprises sud-coréennes à reprendre les projets d’énergie et d’infrastructure, en particulier dans les villes de Syrte et de Tripoli.

M. M’etig a également exigé un calendrier pour les étapes d’avancement des projets, s’engageant à travailler pour faciliter le retour des entreprises sud-coréennes en Libye, a indiqué le communiqué.

La plupart des entreprises étrangères présentes en Libye ont quitté le pays depuis 2014, lorsque de violents affrontements entre les groupes armés rivaux qui ont éclaté dans la capitale, Tripoli, entraînant une division politique persistante à travers le pays.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr