Le Niger s’intéresse à la promotion des sciences pour lutter contre la pauvreté

Le président nigérien Mahamadou Issoufou. Photo: L'Opinion

NEWSROOM (ADV) – Le Niger vient de lancer un programme visant à promouvoir les sciences et la technologie en vue de lutter contre la pauvreté, a déclaré le Premier ministre Brigi Rafini.

Initié par la Banque islamique de développement (BID), ce programme baptisé “La tournée des transformateurs”, entend lutter contre la pauvreté en mettant en place des services de micro-finance islamique et en promouvant le travail des entreprises nigériennes porteuses d’idées innovatrices, a indiqué M. Rafini.

Le président de la BID, Bandar al-Hajja, a promis que son institution allait aider le Niger à créer un système de l’innovation, de la technologie et de la science, ainsi qu’à attirer des financements.

La BID a déjà financé plusieurs projets d’infrastructures au Niger, notamment les routes Arlit-Assamaka (frontière avec l’Algérie), Say-Tapoa (frontière avec le Bénin et le Burkina Faso), Tahoua-Sanam (Centre-Ouest), un maillon de la route transsaharienne et le projet de contournement du barrage de Kandadji dans l’extrême-Ouest du pays.

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a remercié le président de la BID pour l’accompagnement que la banque fait en faveur du peuple nigérien dans tous les domaines.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr