RDC/Présidentielle : La Cour Constitutionnelle confirme la victoire de Félix Tshisekedi

Malgré le recours introduit par Martin Fayulu Madidi, les juges de la Haute juridiction de la RD Congo ont estimé que c'est le président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, "UDPS", qui a bel et bien remporté la présidentielle. Photo : DR

Kinshasa, RDC (ADV) – Fin de suspens en République Démocratique du Congo. Le contentieux électoral sur l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 est quasiment fini.

Le nouveau président de la République élu est désormais connu.

La Cour Constitutionnelle a confirmé ce dimanche 20 janvier 2019 aux petites heures du matin, la victoire définitive de l’opposant congolais Félix Tshisekedi au scrutin présidentiel.

Précisons par ailleurs que le candidat président de la Dynamique de l’opposition avait introduit 3 requêtes à la Cour Constitutionnelle contre la victoire de son collègue de l’opposition Félix Tshisekedi.

S’agissant de la requête de Martin Fayulu sur l’annulation des résultats provisoires de la présidentielle pour la non organisation des élections à Beni, Butembo et Yumbi, la Cour Constitutionnelle la juge recevable mais non fondée. Elle parle d’un cas de force majeur.

Pour ce qui du recomptage des voix tel qu’exigé par le candidat de l’opposition de la coalition LAMUKA, la Cour Constitutionnelle estime que cela est exceptionnel et que c’est une demande “absurde”, étant donné que l’opposant congolais n’a apporté aucune preuve.

Les juges de la Cour Constitutionnelle, précise que toutes les données ont été consolidées et considèrent l’argument avancé par Fayulu sur la compilation comme “non fondé”.

Avec cette confirmation des résultats par la Haute Cour, la cérémonie de la remise et reprise entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila Kabange aura bel et bien lieu le mardi 22 janvier prochain.

Malgré le recours introduit par l’autre opposant Martin Fayulu Madidi, les juges de la Haute juridiction de la RD Congo ont estimé que c’est le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, “UDPS”, qui a bel et bien remporté la présidentielle avec 38,57% tel qu’annoncé par la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”.

© Bur-csa – N.A / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr