L’avènement de Rajoelina sonne un air d’espoir pour le peuple malgache

Le président malgache, Andry Rajoelina. Photo : AFP

NEWSROOM (ADV) – Le président malgache élu le mois dernier, Andry Rajoelina, a pris ses fonctions samedi après avoir prêté serment à Antananarivo devant les neuf juges de la Haute cour constitutionnelle.

La passation de pouvoir entre le président malgache sortant Hery Rajaonarimampianina et le président élu Andry Rajoelina a eu lieu en présence de ses rivaux électoraux et des précédents chefs d’État Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina.

Avant ce transfert, les trois personnalités ont eu une réunion de 47 minutes, puis le président du Sénat a quitté la salle, laissant seuls les deux autres hommes à huis clos pendant 28 minutes.

MM. Rajaonarimampianina et Rajoelina ont ensuite signé des documents officiels, avant de se serrer la main.

Avant de quitter le palais d’Iavoloha, M. Rajaonarimampianina a déclaré que son successeur “a été élu démocratiquement. Cela conduit à une alternance démocratique du pouvoir et reflète la valeur républicaine”.

“Nous savons que la démocratie à Madagascar est un peu faible et qu’elle doit être renforcée”, a-t-il ajouté. “Mais c’est un devoir pour tous, en particulier pour les dirigeants. Tout ce qui a été réalisé devrait être poursuivi pour le développement de Madagascar”.

Andry Rajoelina a été déclaré vainqueur des élections par la Haute Cour constitutionnelle avec 55,66% des voix.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr