Burkina Faso : le président Kaboré prend note de la démission de son gouvernement

Le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré. Photo : AFP

en

NEWSROOM (ADV) – Confronté à des menaces terroristes et à une fronde sociale croissantes, le gouvernement du Burkina Faso a démissionné vendredi, selon un communiqué de la présidence.

“Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a présenté dans l’après-midi sa démission ainsi que celle de son gouvernement”. “Le président du Faso l’a acceptée” et a exprimé “toute sa reconnaissance au Premier ministre et à l’ensemble de ses ministres pour leur engagement au service de la nation”, selon le communiqué.

Economiste inconnu du grand public, Paul Kaba Thiéba était devenu en janvier 2016 (bien janvier 2016) le Premier ministre du président Kaboré nouvellement élu.

M. Kaba Thiéba avait cependant été reconduit deux fois à la tête du gouvernement après des précédents remaniements.

Cette démission fait suite à la volonté du président Kaboré de donner un nouveau souffle à l’action du gouvernement, confronté aussi à une fronde sociale, avec des mouvements d’humeur récurrents dans les différents services publics.

Des acteurs de la société et des partis politiques de l’opposition demandaient depuis plusieurs mois la démission de plusieurs membres du gouvernement, particulièrement des ministres chargés de la Sécurité et de la Défense nationale.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr