Haïlé Sélassié : le pilier d’une Ethiopie moderne

Haïlé Sélassié Ier, le dernier empereur d'Éthiopie. Photo : DR

ar en

NEWSROOM (ADV) – Le Ras Tafari Mekonnen , « ras » (chef) Tafari (redoutable) Mekonnen (noble), futur Haïlé Sélassié, est né en 1892 à Ejesrsa Goro (Éthiopie).

Régent de l’Éthiopie à partir de 1916, sous le règne de l’impératrice Zaoditou, Ras Tafari est couronné négus (empereur) le 2 novembre 1930 sous le nom d’Haïlé Sélassié (pouvoir de la Trinité).

L’empereur Haïlé Sélassié a fait entrer l’Ethiopie dans la modernité et est aussi à l’origine de la création de l´Organisation de l’unité africaine, plus tard Union africaine.

La plupart des rastas le considèrent comme le « dirigeant légitime de la Terre » et le Messie, en raison de son ascendance selon la tradition éthiopienne de la dynastie dite « salomonide », qui remonte aux rois Salomon et David par la reine de Saba.

Haïlé Sélassié Ier n’a jamais reconnu l’occupation italienne de son pays, entre 1935 et 1941, et considérait qu’il régnait encore pendant cette période, niant l’administration coloniale italienne.

African Daily Voice (ADV) revient sur le parcours de ce grand dirigeant africain.

© Bur-csa – A.H – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr