Mauritanie : Mohamed Ould Abdelaziz exclut la possibilité d’un troisième mandat

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz. Photo : Reuters

Alger, Algérie (ADV) – Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz a exclu mardi 15 janvier, toute possibilité de briguer un troisième mandant en appelant ses partisans à stopper les différentes initiatives visant à réviser la Constitution.

Dans un communiqué publié le même jour par la présidence de la République, Ouled Abdelaziz a rappelé sa « position constante, déclinée à plusieurs occasions, de respect de la Constitution du pays et de refus de toute révision touchant ses articles 26, 28 et 99 ». Ces articles limitent à deux années les mandats présidentielles pour un même candidat.

En effet, plusieurs hauts responsables mauritaniens et individus appartenant à différentes couches sociales, ont appelé lors de manifestations organisées durant le mois de décembre 2018, et le début de ce mois de janvier, pour demander à leur président de briguer un nouveau mandant.

C’est la deuxième fois que le président mauritanien exprime solennellement son refus de se porter à nouveau candidat pour les présidentielles qui auront lieu en juin prochain. La première, c’était en novembre dernier, lorsqu’il a déclaré à la presse que son rôle consiste à” respecter la constitution et la faire respecter”.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr