Côte d’Ivoire : le gouvernement appelle à la “réconciliation”, après l’acquittement de Laurent Gbgabo par la CPI

Les juges ont ordonné mercredi la libération immédiate de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Photo : CPI

en

NEWSROOM (ADV) – Le gouvernement ivoirien a appelé mercredi la population à la “réconciliation”, après la libération de l´ancien président Laurent Gbgabo et son ministre Charles Blé Goudé par la Cour pénale internationale (CPI).

Le gouvernement “appelle l’ensemble des populations au calme, au pardon et à la réconciliation”, a déclaré devant la presse le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, à l’issue du conseil des ministres.

>>> À LIRE AUSSI – ALERTE – CPI : Gbagbo et Blé Goudé sortent de prison

Hier, les juges de la CPI avaient décidé à la majorité l’acquittement et la libération immédiate des deux hommes.

Le procureur a fait appel de cette décision mercredi matin, mais la cour a rejeté l´appel de maintien en détention.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé étaient tous deux accusés de quatre chefs de crimes contre l’humanité : meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, pour lesquels ils avaient chacun plaidé non coupable.

© Bur-csa – A.H – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr