Un service public de fécondation in vitro bientôt disponible au Gabon

«Bébé-éprouvette» bientôt possible au Gabon. Photo : Gabon review

Douala, Cameroun (ADV) – Le Centre hospitalier universitaire de la Fondation Jeanne Ebori va lancer, en juin, prochain l’ouverture d’un service public de fécondation in vitro. Une innovation au Gabon, ont rapporté ce mardi des médias locaux.

« L’ouverture de ce service au sein du CHU Jeanne Ebori vise deux principaux objectifs : l’arrimage de l’établissement aux standards internationaux tel que souhaité par le gouvernement et la satisfaction d’une forte demande sur le plan national», a rapporté le site local L’Union.

«Nous avons un laboratoire adapté et sommes en train de préparer une équipe pour ce genre de PMA (procréation médicale assistée)», a indiqué le directeur des Affaires médicales du CHU Jeanne Ebori, Dr Edgar Kalimba.

Précisons que c’est le Groupe espagnol Sphera health management Antares qui a acquis, en février 2018, la gestion de cette structure hospitalière de 3e génération. Le centre, comptabilise à ce jour 180 accouchements, dont 39 césariennes.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr