RDC : L’ECC prend acte de la victoire de Tshisekedi et invite la Cour Constitutionnelle à “dire le droit”

Communiqué de presse de L’Église du Christ au Congo “ECC”, lundi 14 janvier 2019. Photo : 7sur7.cd

RDC, Kinshasa (ADV) – Dans un communiqué de presse daté du 14 janvier 2019, l’Église du Christ au Congo, “ECC”, a pris acte de la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 30 décembre dernier par la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, organe habilité selon la Constitution de la RD Congo à organiser les élections.

“L’Église du Christ au Congo prend acte des résultats provisoires publiés par la CENI. Cependant, elle constate que ces résultats ne font pas l’unanimité quant à leur acceptation par toutes les parties prenantes”, indique ce communiqué signé par le Révérend André Bokundoa-Bo-Likabe, président national et représentant légal de l’ECC.

Cependant, cette église signale que plusieurs faiblesses mais aussi des forces du processus électoral congolais ont été constatées.

Eu égard des contestations des résultats provisoires publiés par la CENI, l’ECC invite tous ceux qui se sentent lésés dans leurs droits, sur pieds des articles 161 alinéa 2 de la constitution du 18 février 2006 et 73 alinéa 1 et 2 voire 74 points 1 et 2 de la loi électorale en vigueur, à saisir les juridictions compétentes pour connaître ces contentieux électoraux.

Et s’agissant desdits contentieux, l’Église du Christ au Congo invite les juges de différentes juridictions à ne dire que le droit.

“L’Église du Christ au Congo demande aux juridictions compétentes, garant de la justice, de dire le droit sur ces contentieux électoraux en vue de garantir la paix sociale”, renchérit le communiqué.

L’Église du Christ au Congo via son représentant légal interpelle également les acteurs politiques et la population à préserver pour l’intérêt supérieur du destin commun de la RDC, les vertus cardinales de paix sociale et d’unité nationale.

Dans la foulée, ECC déplore la résurgence des conflits tribaux dus au triomphalisme des uns et au mécontentement des autres face à la publication des résultats des élections ayant entraîné des pertes en vies humaines et dégâts collatéraux à travers le pays.

L’Église du Christ au Congo a déployé environ 10.000 observateurs lors des trois scrutins combinés du 30 décembre 2018 en République Démocratique du Congo.

© Bur-csa – A.H / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr