Bénin : le président de la FIFA en visite à Cotonou pour soutenir le sport dans le pays

Gianni Infantino à sa descente d’avion au Bénin. Photo : Présidence de la République

NEWSROOM (ADV) – De visite à Cotonou, le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino a signé ce jeudi un mémorandum d’entente sur le sports à l’école, sous l’égide du président béninois, Patrice Talon.

S’exprimant devant la presse à l’issue de cette cérémonie, M. Homeky, ministre béninois du Tourisme, de la Culture et des Sports, a indiqué que la signature de ce mémorandum est une grande première qui place le Bénin sur la bonne voie de la réalisation du projet des classes sportives.

“Par la signature de ce mémorandum d’entente, la FIFA s’est engagée à accompagner désormais la promotion du sports à l’école que le gouvernement béninois avait annoncé à travers les classes sportives et dont la convention de mise en œuvre devra être signée au plus tard au mois de mars 2019”, a-t-il déclaré.

Pour sa part, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a salué la vision du président béninois pour le sports en général, mais aussi pour le football en particulier.

“A travers la signature de ce mémorandum d’entente, on a pu définir nos axes de coopération pour le développement du football au Bénin. Mais déjà, on a pu constater le travail effectué par le gouvernement béninois partout dans le pays, pour non seulement le développement de football mais aussi pour le sports en général, avec les classes sportives fondées sur un engagement très conséquent sur les infrastructures et sur l’éducation”, a-t-il souligné

Faut-il le rappeler, l’institutionnalisation des classes sportives au Bénin, est l’un des projets inscrits dans le Programme d’actions du Gouvernement (Pag) qui vise à détecter les talents dans le domaine des sports, qui seront utilisés par les clubs en division dans les différents championnats. Au total 89 classes sportives sont prévues sur toute l’étendue du territoire national à raison d’une classe par commune sauf Cotonou qui doit en accueillir 13.

© Bur-csa – A.H / N.A – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr