La BAD accorde 40 millions d’euros au Gabon pour la modernisation du port d’Owendo

Le nouveau terminal à marchandise du port d’Owendo a bénéficié d’un prêt de la BAD de plus de 26 milliards de la BAD. Photo : Alibreville

Douala, Cameroun (ADV) – La Banque africaine de développement (BAD) a accordé en décembre dernier un prêt de plus de 26 milliards de francs au Gabon pour assurer l’extension des services du nouveau terminal à marchandise du port d’Owendo. L’information a été rendue publique, le 08 janvier 2019, par le groupe de la BAD ; ont rapporté ce jeudi des médias locaux.

Ce prêt permettra au terminal multimodal de se développer « avec, notamment, l’extension de son quai actuel de 380 mètres additionnels, et le développement de services logistiques qui vont ainsi accompagner l’essor du port », a indiqué la BAD.

Selon l’institution bancaire, « ce nouvel investissement va accroître la capacité du nouveau port en matière de traitement de vrac et de services logistiques point à point, et ainsi offrir à ses usagers un service encore plus compétitif et répondre aux besoins de l’économie gabonaise pour les années à venir».

Pour rappel, le GSEZ New Owendo international port a été officiellement mis en service en 2017. C’est un terminal multimodal qui a ses propres services de logistiques intégrés. Il est doté de la plus grosse flotte de véhicules du Gabon.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr