La Tanzanie met fin à la contrebande d’or

Le président tanzanien, John Magufuli. Photo : BBC

NEWSROOM (ADV) – Le président tanzanien, John Magufuli, a ordonné ce mercredi à Doto Biteko, ministre des Minéraux nouvellement nommé, de mettre fin à la contrebande d’or en provenance de la nation Est-africaine, ont rapporté des médias locaux.

M. Magufuli a nommé mardi Biteko, un ancien vice-ministre des Minéraux, en remplacement d’Angellah Kairuki, qui a été nommée ministre d’État au Cabinet du Premier ministre chargée de la promotion de l’investissement.

M. Biteko est devenu le troisième ministre des Minéraux nommé par le président Magufuli depuis son entrée en fonction en novembre 2015.

S’exprimant peu après avoir prêté serment à Biteko et à d’autres hauts responsables du gouvernement à State House, dans la capitale commerciale de Dar es-Salaam, M. Magufuli a exprimé son mécontentement face à la supervision du secteur minier clé.

Dans une déclaration publiée par la direction de la communication présidentielle à State House, le président Magufuli a demandé au nouveau ministre des Minéraux de travailler en étroite collaboration avec les autres autorités compétentes pour établir des centres de vente d’or dans le pays.

M. Magufuli a déclaré que le ministère des Minéraux devrait, en collaboration avec le ministère des Finances et de la Planification et la Banque de Tanzanie, créer des centres de vente d’or.

Le secteur minier contribue à moins de 5% du produit intérieur brut, ce qui incite le gouvernement à accuser les grandes sociétés minières de ne pas payer leur part fiscale des taxes.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr