Niger : l’armée neutralise près de 300 terroristes de Boko Haram

Des soldats nigériens patrouillent dans le nord du Nigeria, sur les traces de BokoHaram. Photo : AFP

Alger, Algérie (ADV) – L’armée nigérienne annonce le 02 janvier, avoir neutralisé près de 300 combattants du groupe terroriste Boko Haram, dans le Lac Tchad.

C’est par un communiqué publié par le ministère nigérien de la défense, que le Niger indique être en train de mener depuis le 28 décembre dernier, des opérations militaires terrestres et aériennes sur le long de la rivière Komadougou et sur les îles du Lac Tchad. Une opération qui permis jusqu’ici “de mettre hors d’état de nuire plus de 200 terroristes suite aux frappes aériennes, et 87 autres neutralisés par les troupes au sol, et de récupérer plusieurs véhicules, armes et matériels”.

La région du Lac Tchad bordant le Tchad, le Cameroun, le Niger et le Nigeria connait depuis l’année 2015, une multiplication des attaques terroristes. La région de Diffa dans le sud-est du Niger est d’ailleurs mise depuis février 2015, en état d’urgence. Le 30 novembre dernier, c’est l’autre côté des frontières sud-ouest avec le Burkina Faso qui est décrété zone en Etat d’urgence.

Les violences de Boko Haram ainsi que d’autres groupes terroristes sillonnant le Sahel, ont poussé depuis 2015, des centaines de milliers de nigériens à se déplacer. Les chiffres des déplacés internes- en constante augmentation- n’est pour l’heure précisé par aucun organisme.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr