Le Burkina Faso annule les festivités de la Saint Sylvestre

Le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré. Photo: AOuaga

NEWSROOM (ADV) – Suite à l’attaque meurtrière de jeudi contre l’armée burkinabée ayant fait dix morts parmi les gendarmes dans la localité de Toéni dans le Nord-Ouest du pays, la mairie de Ouagadougou a décidé d’annuler les festivités de la saint Sylvestre, rapportent des médias locaux.

“En raison de cet événement affligeant et en réponse à l’invite du président du Burkina-Faso, le Maire de la ville d’Ouagadougou et l’ensemble de l’Exécutif Municipal ont décidé d’ajourner les festivités de la saint Sylvestre”, selon un communiqué de la mairie d’Ouagadougou.

L’ensemble du Conseil municipal de la ville d’Ouagadougou exprime ses condoléances les plus sincères et sa solidarité aux familles éplorées ainsi que ses vœux de prompt rétablissement aux blessées, souligne le communiqué qui précise que “le lourd bilan de cette agression haineuse plonge le peuple burkinabé tout entier dans une douleur incommensurable en cette période traditionnellement joyeuse et consacrée aux actions de Grâce et de Bienfaisance”.

La “Jama’at nusrat al-Islam wal-muslimin” ou Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans, dirigée par le Malien Iyad Ag Ghali, a revendiqué cette attaque, selon plusieurs médias locaux.

Vendredi, le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré avait condamné cette attaque, la qualifiant de “lâche et ignoble” tout en promettant que cet acte “ne resterait pas impuni”.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr</p