Tchad: un député écope de 2 ans de prison ferme pour mariage avec mineure

Le député tchadien Azzai Mahamat condamné à 2 ans de prison ferme, le 28 décembre 2018, pour mariage avec mineure. Photo : Le site 27 avril

Douala, Cameroun (ADV) – Le député tchadien Azzai Mahamat Hassan vient d’être condamné à deux ans d’emprisonnement ferme et à 1 million de FCFA d’amende, selon le verdict rendu, hier, par le Tribunal de grande instance, rapportent des médias locaux.

«Le député Azzai Mahamat Hassan a été reconnu coupable de flagrant délit de mariage avec une fille mineure», a rapporté le site local alwihdainfo.

Son procès avait, en effet, commencé le 22 novembre 2018 après sa présentation au procureur de la République. Entre temps, ses avocats avaient fait une sortie médiatique avec à leur côté, la mariée en question, Zouhoura Mahamat Taher Kelley, pour prouver que cette dernière n’est pas une mineure, a, pour sa part, précisé un autre média local qui indique que le tribunal avait alors demandé une expertise médicale pour déterminer l’âge exact de la jeune fille.
La conclusion du rapport médical de l’hôpital avait, lui aussi, ouvert un autre débat, celui sur l’interprétation de l’expression «18 ans au plus».

Précisons, par ailleurs, que le père de la victime qui était poursuivi pour complicité de mariage avec mineure a été condamné à six mois de prison ferme et 250 000 FCFA d’amende. Le secrétaire général de la mairie de Nokou où, l’acte de naissance de Zouhoura Mahamat Tahir aurait été falsifié écope de 12 mois de prison avec sursis avec 200 000 FCFA d’amende.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr