Nigéria : Boko Haram attaque un convoi militaire et tue des soldats

Des combattants de Boko Haram. Photo : concisenews

NEWSROOM (ADV) – Le groupe djihasdiste Boko Haram a attaqué lundi dans la soirée un convoi militaire partant de Maiduguri vers Damaturu dans l’Etat de Yobe.

Il a été établi que les troupes du convoi étaient en service d’escorte le long de la route Damaturu-Maiduguri au moment de l’incident.

Le colonel Onyema Nwachukwu, porte-parole du commandement en chef, a déclaré que 13 membres des forces armées et de la police, dont un policier, ont payé le prix fort en se retirant de l’embuscade.

Selon une déclaration qu’il a publiée, l’armée a, depuis lors, lancé une opération de dépollution en vue d’éliminer toute autre menace d’embuscade terroriste, ajoutant que les corps des soldats et de policiers ont été évacués.

« Les terroristes ont tué 17 soldats dans cette attaque qui a duré pendant plus d’une heure », d’après certains médias locaux. Ils ont envahi la base militaire après avoir pris le dessus sur le combat et ils y ont mis le feu, un policier qui était en voiture a également été tué. Ils ont mis le feu à la base et à deux véhicules militaires, ils ont également brûlé deux écoles primaires à Kukareta et Ngaurawa », a expliqué après les faits, un témoin ayant souhaité gardé l’anonymat.

Rappelons que les attaques de Boko Haram contre des militaires sont très récurrentes depuis juillet dans cette partie du pays et le groupe djihadiste demeure une menace persistante et déstabilisatrice de la région.

© Bur-csa – A.H / L.S.B – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr