RDC : le virus Ebola a déjà causé 304 décès en 4 mois

Dr. Oly Ilunga Kalenga, Ministre de la Santé publique de la RDC. Photo : Congoactuel.

RDC, Kinshasa (ADV) – Le virus Ebola qui secoue la partie Est de la République démocratique du Congo depuis le 1er août 2018, ne cesse de gagner du terrain en augmentant le nombre de cas confirmés ainsi que de victimes.

Selon le dernier rapport daté du 24 décembre 2018 de la situation épidémiologique de cette épidémie, le ministère de la Santé et les équipes de riposte renseignent que le cumul des cas est de 579 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, où sévit la maladie.

Sur les 579 cas, 531 sont confirmés et 48 probables. Au total, il y a eu 352 décès dont 304 confirmés, 48 probables et 201 personnes guéries.

Le rapport détaillé de l’épidémie en RD Congo se présente de la manière suivante :

  • 213 cas suspects en cours d’investigation.
  • 5 nouveaux cas confirmés, dont 2 à Mabalako, 2 à Katwa, et 1 à Butembo.
  • 5 nouveaux décès de cas confirmés, dont 2 à Butembo, 1 à Beni, 1 à Mabalako, et 1 à Katwa.
  • 3 nouvelles personnes guéries sorties du comité technique d’établissement (CTE) de Butembo.

Les équipes de la riposte nationale contre Ebola confirment en outre que la vaccination se poursuit en ceinture élargie (ou ring plus) dans les localités d’Otomaber dans la zone de santé de Komanda et d’Aloya dans la zone de santé de Mabalako.

L’opération de vaccination des prestataires de première ligne dans la zone de santé de Goma, dans le Nord-Kivu se déroule aussi normalement selon les dernières données du ministère de la Santé.

Rappelons par ailleurs que le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’éthique dans sa décision du 19 mai 2018.

© Bur-csa – A.H – L.S.B / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr