La CEDEAO promeut la sécurité et le développement de l’Afrique de l’Ouest

Le 54e Sommet ordinaire de l’autorité des chefs d’Etat membres de la CEDEAO. Photo : A Niamey

NEWSROOM (ADV) – Les chefs d’Etat membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), ont discuté samedi dans la capitale nigériane Abuja à l’occasion du 54e Sommet ordinaire de l’autorité des chefs de gouvernement, des intérêts communs tels que la sécurité, le commerce et le développement dans la sous-région, rapportent des médias locaux.

“Dans le cadre de notre solidarité régionale, nous avons aidé les gouvernements du Togo et du Mali à répondre à leurs problèmes politiques et sécuritaires tout en relevant les défis alimentaires dans certaines parties de la sous-région”, a déclaré M. Muhammadu Buhari, président du Nigeria, qui a également rendu hommage à certains dirigeants qui ont participé à la résolution de la récente crise politique au Togo.

Selon M. Buhari, les nobles idéaux de la CEDEAO, dont la promotion de la coopération et de l’intégration, l’établissement d’une union économique et monétaire en Afrique de l’Ouest ainsi que la création d’une région sans frontière, pacifique, prospère et unie, seront irréalisables sans la paix et la sécurité.

Il a également déclaré que le terrorisme et l’extrémisme violent avaient contribué à menacer la paix et la sécurité dans la sous-région, ce qui constitue une source d’inquiétude.

Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies (ONU) et directeur du Bureau de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, a appelé à plus d’efforts pour empêcher et réduire les violences liées aux élections et les violations des droits de l’Homme, ainsi que pour promouvoir le respect pour l’Etat de droit.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO) est une organisation intergouvernementale ouest-africaine créée le 28 mai 1975.

C’est la principale structure destinée à coordonner les actions des pays de l’Afrique de l’Ouest. Son but principal est de promouvoir la coopération et l’intégration avec pour objectif de créer une union économique et monétaire ouest-africaine.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr