Le Maroc partage son expertise dans le domaine de la formation dans un cadre panafricain

Le premier Forum africain sur la formation professionnelle. Photo: La MAP

Casablanca, Maroc (ADV) – Le premier Forum africain sur la formation professionnelle, a ouvert ses portes les 21 et 22 décembre à Dakhla, avec la participation de plusieurs pays africains, ont rapporté des médias locaux.

Des coopérations et des conventions ont été signées dans le domaine de la formation professionnelle par l’ambassadeur directeur général de l’Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal et la directrice générale de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Loubna Tricha et par les ministres concernés par ce domaine du Burkina Fasso, Guinée-Bissau, Djibouti, Tchad, Mali et Madagascar.

Ces conventions ont pour objectif de partager, avec les pays africains partenaires, l’expérience et l’expertise développées par le Maroc dans le domaine de la formation professionnelle et d’octroyer des bourses à des bénéficiaires issus des pays africains, ainsi d’assurer la formation du personnel administratif, l’encadrement technico-pédagogique dans les secteurs prioritaires, la promotion d’actions de jumelage entre établissements de formation à vocation similaire, pour une mise en commun des expériences en matière d’organisation, de fonctionnement et de gestion.

M. Methqal a rappelé l’engagement permanent de S.M le roi Mohammed VI en faveur du développement durable du continent africain, à travers la promotion du capital humain.

Il a également indiqué que ces conventions, qui viennent concrétiser la vision du souverain pour l’Afrique, visent à accélérer l’employabilité, en mettant en avant la formation professionnelle avec des pays frères du continent africain.

Ces conventions ont été signées en présence du chef de gouvernement, Saad Dine El Otmani, de plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi, le ministre du Travail et de l’Insertion sociale, Mohamed Yatim et le secrétaire d’État chargé de la Formation professionnelle, Mohamed Rherras.

Ce Forum, qui s’inscrit dans le cadre de la politique menée par le souverain, vise à donner une impulsion à la coopération Sud-Sud, en général, et à la coopération dans l’espace africain, dans un but d’approfondir les liens de coopération entre le Maroc et les pays africains, à travers l’opérationnalisation de “l’Alliance africaine pour le développement de la formation professionnelle”, une institution de coopération Sud-Sud créée par 15 pays africains dans le cadre d’une convention cadre multilatérale, signée le 18 avril 2017 à Meknès et explorer de nouvelles pistes de coopération multilatérale avec d’autres pays africains et examiner la possibilité de leur adhésion à l’Alliance, figurent également parmi les finalités de cette rencontre.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr