Les pays de la CEMAC finalisent leurs lois commerciales

La vice-présidente de la CEMAC, Fatima Haram Acyl. Photo : Flick

NEWSROOM (ADV) – La vice-présidente de la CEMAC (La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) Fatima Haram Acyl, a déclaré mardi 18 décembre, la finalisation des projets de la CEMAC adaptant les lois du commerce dans la sous-région, rapportent des médias locaux.

“Nous allons harmoniser les lois de façon à nous assurer qu’une personne qui fait du commerce au Tchad, au Cameroun, en République centrafricaine ou dans un autre pays de la CEMAC relève effectivement de la même législation”, a indiqué Mme Acyl.

Par la même occasion, les ministres du Commerce et des experts économiques de la sous-région de la CEMAC se sont réunis à Douala, la capitale économique du Cameroun, pour adopter une législation sur la concurrence et la protection des consommateurs.

“La CEMAC est un seul marché. Nous avons les mêmes peuples, la même monnaie et la libre circulation des personnes. Cet exercice est donc extrêmement important”, a dit Mme Acyl.

Selon Mme Acyl, la nouvelle législation va attirer davantage des investisseurs étrangers et éliminer la concurrence déloyale ainsi que l’exploitation des consommateurs qui ont considérablement retardé le développement du commerce dans la sous-région.

L’organisation CEMAC a été créée pour promouvoir la coopération et les échanges entre ses Etats membres. Elle comprend le Gabon, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, la République du Congo et la Guinée équatoriale.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr