La Chine apporte son expertise pour la production du riz au Burkina Faso

La Chine veut apporter son expertise pour hausser le rendement dans le domaine de la riziculture. Photo : Fratmat

NEWSROOM (ADV) – Des actions aidant à rehausser la production du riz au Burkina Faso, ont été lancées lundi, par une délégation des producteurs chinois, rapportent des médias locaux.

“Le riz produit au Burkina Faso ne couvre que 40% des besoins des populations. Le gap est comblé par des exportations”, a rappelé Liang Xiaopin, chef de mission agricole au Burkina, dans les locaux de l’ambassade de Chine au Burkina Faso lors d’un point de presse.

M. Liang, a annoncé que le rendement dans le domaine de la riziculture était faible, estimé à 2,2 tonnes à l’hectare.

Pour remédier à cela, l’expert chinois a déclaré que son équipe forte de 9 membres mettrait à la disposition des producteurs des variétés de semences à haut rendement, des infrastructures agricoles et des technologies agricoles innovantes.

Le Burkina Faso dispose de près de 9 millions d’hectares de terres cultivables, dont seuls 3 millions sont mis en valeur et près de 200.000 pourraient servir pour la culture du riz.

Soulignant la nécessité de moderniser le secteur de l’agriculture, l’expert chinois a affirmé que depuis son arrivée, sa mission s’était engagée dans la formation des producteurs à travers le pays.

L’économie du Burkina Faso repose en grande partie sur l’agriculture, mais le pays est exposé en permanence à l’insécurité alimentaire.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr