RDC : l’Union européenne plaide pour une campagne électorale libre et ordonnée

L’Union européenne « préoccupée » par le déroulement de la campagne électorale en RDC. Photo : Novimpact

RDC, Kinshasa (ADV) – Après les États-Unis d’Amérique, le Canada, la Suisse et la Grande Bretagne, les « inquiétudes » ne cessent de tomber sur le déroulement de la campagne électorale en République démocratique du Congo.

La dernière en date, celle de l’Union européenne. Dans une déclaration vendredi 14 décembre 2018, le porte-parole de l’UE a déploré les incidents qui ont entraîné des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants dans le pays.

Pour cette organisation européenne, tous ces événements entravent le bon déroulement de la campagne électorale. Elle met cependant, un accent particulier sur la lumière qui doit être faite concernant ces incidents.

“L’Union européenne souscrit pleinement à la déclaration de la porte-parole de la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en République démocratique du Congo publiée le 12 décembre 2018, notamment quant à l’importance d’une campagne électorale libre et ordonnée et la tenue d’élections transparentes, paisibles et crédibles”, a déclaré son porte-parole.

Il est essentiel que tous les acteurs congolais participent de manière pacifique et constructive au processus électoral, dans le respect des libertés fondamentales, poursuit-il.

“Dans ce cadre, la Commission Électorale Nationale Indépendante porte une responsabilité particulière dans la gestion transparente et efficace des prochaines étapes”, martèle l’U.E.

Depuis le lancement de la campagne électorale en République démocratique du Congo le 22 novembre dernier, des dérapages ont été signalés tant du côté des acteurs politiques que des éléments de la police nationale congolaise.

Il sied de signaler par ailleurs que la plupart des difficultés ou obstacles notifiés, concernent les opposants à l’instar de Félix Tshisekedi de Cap pour le Changement, “CACH”, et Martin Fayulu de LAMUKA.

© Bur-csa – N.W / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr