RDC : Un incendie consume près de 8.000 machines à voter à l’entrepôt de la CENI à Kinshasa

Un homme se dirige vers la fumée d'un incendie dans l'entrepôt de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 13 décembre 2018 à Kinshasa. Photo : AFP

RDC, Kinshasa (ADV) – Un incendie s’est déclaré jeudi 13 décembre dernier aux alentours de 2h, heures de Kinshasa à l’entrepôt de la Commission Électorale Nationale Indépendante, “CENI”, situé dans la commune de la Gombe.

Selon Corneille Nangaa président de la CENI, cet entrepôt contenait 8.000 machines à voter sur les 10.000 prévues pour la ville de Kinshasa.

Le feu a donc consumé près de 8.000 machines à voter qui étaient prévues pour 19 communes sur les 24 que compte Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Devant la presse, Corneille Nangaa a précisé qu’il n’y aura pas de report des élections, prévues le 23 décembre, malgré l’incendie du principal entrepôt de matériel électoral de Kinshasa. Il a rassuré que le trou causé par cet incendie sera bouché par le surplus de matériel dont dispose son institution.

“Le calendrier électoral ne connaîtra aucun changement car les machines en surplus seront configurées pour Kinshasa”, a martelé Corneille Nangaa.

Après cet incendie, le gouvernement de la RD Congo appelle la population au calme et promet de renforcer le dispositif sécuritaire pour que le processus électoral ne souffre d’aucune défaillance, d’après un communiqué du service de communication de la vice-Primature en charge de l’intérieur et sécurité transmis à l’agence de presse African Daily Voice.

Ce communiqué est la principale conclusion de la réunion du gouvernement qu’a présidée le vice-premier ministre de l’Intérieur et Sécurité Henri Mova dans son cabinet, à laquelle ont pris part les responsables de services de sécurité, le gouverneur de la ville de Kinshasa ainsi que le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Au terme de cette réunion intervenue après l’incident survenu à l’entrepôt principal de la CENI de Kinshasa, le gouverneur de la ville a appelé la population de sa province au calme et à l’apaisement.

Cet incendie a, outre les machines à voter, détruit plusieurs autres matériels électoraux dont 3774 isoloirs, 552 kits bureautiques, 800 nouvelles motos et près de 9500 batteries externes.

Une enquête a cependant été ouverte pour tenter de faire la lumière sur le vrai mobile qui a causé cet incendie.

Pour rappel, l’incendie qui s’est produit à l’entrepôt de la CENI à Kinshasa est intervenu à seulement 10 jours de la tenue des élections présidentielle, législative nationale et provinciale.

© Bur-csa – A.H – N.A / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr