RDC/Ebola : la barre de 500 cas atteinte et 289 décès depuis le début de l’épidémie

Un centre de traitement d’Ebola. Photo : DR

RDC, Nord-Kivu (ADV) – L’épidémie d’Ebola qui secoue la RD Congo depuis quelques mois déjà ne cesse de gagner du terrain au fil des jours.

Dans son dernier rapport sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola qui sévit en République démocratique du Congo, précisément dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, le ministère de la Santé indique que depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 500, dont 452 confirmés et 48 probables.

Selon les équipes nationales de la riposte contre cette maladie, en date du 11 décembre 2018, l’évolution de l’épidémie se présente comme suit :

  • Au total, il y a eu 289 décès (241 confirmés et 48 probables) et 172 personnes guéries ;
  • 80 cas suspects en cours d’investigation ;
  • 2 nouveaux cas confirmés, dont 1 à Beni et 1 à Mabalako ;
  • 4 nouveaux décès de cas confirmés, dont 2 à Beni, 1 à Butembo et 1 à Mabalako ;
  • Parmi ces décès figurent 2 décès communautaires, dont 1 à Beni et 1 à Mabalako ;
  • 5 nouvelles personnes guéries, dont 2 sorties du CTE de Beni et 3 du CTE de Butembo.

S’agissant de la vaccination, cette opération se poursuit en ceinture élargie (ou ring plus) dans les localités d’Otomaber (dans la zone de santé de Komanda) et d’Aloya (dans la zone de santé de Mabalako).

Trois contacts, rapporte le ministère de la Santé, d’un cas confirmé de Beni s’étaient déplacés à Kisangani avant d’avoir pu être vaccinés.

“Une équipe de vaccination a alors été envoyée à Kisangani pour vacciner ces trois contacts, qui sont toujours asymptomatiques jusqu’à ce jour et donc non-contagieux, ainsi que dix membres additionnels de leur famille vivant à Kisangani en tant que contacts de contact. C’est la collaboration entre la coordination de la réponse contre Ebola à Beni et les autorités sanitaires provinciales de la Tshopo qui a permis de retrouver les contacts à Kisangani”, précise le rapport.

Les trois contacts ont accepté de repartir à Beni et de se faire suivre pendant 21 jours avant de voyager à nouveau.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 44.447 personnes ont été vaccinées, dont 18.559 à Beni, 7.346 à Katwa, 4.915 à Mabalako, 4.276 à Butembo, 2.108 à Kalunguta, 1.663 à Mandima, 791 à Vuhovi, 750 à Masereka, 700 à Lubero, 633 à Komanda, 627 à Oicha, 599 à Mutwanga, 434 à Bunia, 355 à Tchomia, 314 à Musienene, 301 à Kyondo, 63 à Alimbongo, et 13 à Kisangani.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondant régional Jephté Kitsita – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr