La Centrafrique favorise le retour de 2.475 déplacés de Bambari

Opération de déguerpissement du site des déplacés Sangaris. Photo : DR

Bangui, Centrafrique (ADV) – Le gouvernement centrafricain à travers le projet d’Appui au Retour et à la Réintégration en Centrafrique (PARET) du ministère de l’Action humanitaire et de la Réconciliation nationale a facilité depuis quatre jours le retour d’au moins 2.475 déplacés du site de Sangaris à Bambari, a appris ADV des sources humanitaires.

Cette opération dénommée “JMA à la Maison” est lancée à quelques jours de la célébration en différé de la Journée mondiale de l’alimentation 2018. Elle intervient alors que le gouvernement à travers les Forces Armées Centrafricaines a repris le contrôle de cette ville du centre, stratégique pour les groupes armés.

« L’opération vise à assister les déplacés qui ont volontairement décidé de rentrer dans leurs quartiers d’origine », a justifié Saint Floris Nanga, coordonnateur du PARET.

Depuis quatre jours, un réel engouement se ressent sur le site de la Sangaris où chaque ménage reçoit symbolique de de 50.000 FCFA et un kit d’hygiène afin de les aider à relancer des activités génératrice de revenu, comme l’a témoigné au bénéficiaire dont ADV a pu joindre par téléphone.

Avec l’appui du HCR, PARET met en œuvre la stratégie des solutions durables pour les déplacés, retournés et rapatriés. Bambari s’inscrit parmi une longue liste des villes où le gouvernement a pu faciliter le retour des déplacés malgré le contexte encore précaire.

© Bur-csa – A.H – N.W / De notre correspondant régional Fridolin Ngoulou – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr