La Russie rallume le concours Miss Centrafrique

Le concours Miss Centrafrique. Photo : France24

NEWSROOM (ADV) – Douze jeunes Centrafricaines étaient en compétition lundi 10 décembre, pour la couronne de Miss Centrafrique2018 au “Stade 20.000 places” de Bangui. Une cérémonie rallumée par la Russie, rapportent des médias locaux.

Une centaine de personnes officielles et membres de familles des candidates, ont assisté, au Stade 20 000 places, au défilé de belles jeunes femmes vêtues de robes en tissu africain, perchées sur de hauts talons.

Le grand soutien de la Russie, le nouvel allié de la Centrafrique, était présent lors la cérémonie: des drapeaux russes sont placardés sur tous les murs d’enceinte.

“A nos chers amis de la Russie, nous voulons vous remercier du fond du cœur pour les appuis que vous apportez à toutes les couches de notre société”, lance Léa Floride Mokodopo, organisatrice du concours, avant d’accueillir chaudement Elmira Abdrazakova, Miss Russie 2013, venue spécialement à Bangui.

“La déclaration de Khartoum récemment signée est un gage de paix”, finit-elle.

Charlène Sombo, ravissante étudiante en gestion de 23 ans déjà couronnée Miss Bangui, devient Miss Centrafrique, sous les applaudissements polis des familles des candidates, et des officiels centrafricains et russes.

“C’est important le concours des miss, il y a de très belles filles dans le pays, et avant on ne les mettait pas en valeur”, se réjouit Vénus Claudie Perrière, venue encourager sa soeur candidate, sans se soucier de politique ou de diplomatie.

© Bur-csa – A.H / N.W – African Daily Voice (ADV) – Retrouvez-nous sur Twitter : @ADVinfo_fr