Ceuta / Melilla : 2019, l’Europe priée de quitter sans conditions ses dernières colonies d’Afrique

Ceuta et Melilla, dernières colonies en Afrique. Photo : DR

ar en

Casablanca, Maroc (ADV) – Quand on quitte le Maroc et traverse la frontière pour pénétrer dans l’enclave espagnole de Ceuta, on a tout de suite le sentiment d’être entré dans une ville européenne calme et prospère. Mais ce n’est qu’une prospérité de façade.

La Ceuta contemporaine est désormais connue non pas pour son passé de bagne, mais bien pour son statut de « prison en plein air » pour ceux qui tentent de rejoindre l’Europe depuis l’Afrique.

Militarisation de la frontière, d